Définition d'une obligation

La bourse : définition d’une obligation

Salut à vous les indeps ! Si vous me suivez depuis le début, vous savez que je cherche à diversifier mes revenus passifs.  Après une tentative d’explication sur la définition des actions et des dividendes (voir article ici), nous allons explorer aujourd’hui ensemble les obligations, qui est une autre manière d’investir en bourse. Essayons d’établir une définition d’une obligation

C’est quoi une obligation ?

Déjà avant de parler d’obligation, il faut commencer à parler de la dette en général et rappeler quelques points. Une dette a 3 composantes :

  • Le principal : la somme prêtée
  • L’échéance (ou maturité) : la durée du prêt
  • Le taux d’intérêt (ou coupon en bourse) : le pourcentage du prêt

Pendant un certain temps, une entreprise peut demander à des banques de lui prêter de l’argent. Mais si à un moment, les sommes demandées sont trop importantes, les banques d’investissement peuvent commencer à devenir frileuses. L’entreprise peut alors se tourner vers les marchés financiers en passant par les banques d’investissement.

Imaginons qu’une entreprise a besoin d’emprunter 100 Millions d’euros. Elle va découper sa dette en plusieurs morceaux appelés des obligations, ou « bonds » ; elle va émettre par exemple 1000 obligations de 100000 € chacune (minimum), qui peuvent chacune être considérée comme un prêt autonome. Elle va alors associer à chaque obligation un principal, une durée et un taux d’intérêt (appelé « coupon » en bourse). Si on reprend la somme totale, on arrivera à notre dette initiale de 100 Millions d’euros.

Que se passera-t-il si les banques n’arrivent pas à vendre toutes les obligations ?

Soit tout est vendu, soit le placement échoue ; c’est du tout ou rien !

Donc quelle différence avec des actions ?

Une obligation est un « morceau » d’une dette. Une action est un « morceau » d’entreprise. Un porteur d’obligation (ou bondholder) ne possède pas l’entreprise et ne participera jamais aux prises de décision.

En revanche, une entreprise est obligée de payer les coupons, mais n’a pas obligée de verser de dividendes à ses actionnaires.

Donc, une obligation a une valeur stable ?

Non par forcément. Déjà une obligation, à l’instar d’une action peut être vendue. Imaginons que vous ayez besoin d’argent et que vous ayez une obligation. Il est possible que vous la vendiez à un autre investisseur, moins chère que ce que vous l’aviez achetée à l’origine. Par contre, une valeur d’obligation a généralement des fluctuations moins fortes que des actions (moins de volatilité).

Comment est défini le niveau du coupon ?

On utilise pour cela le taux des banques centrales, qui sera le minimum du coupon. Quand le taux des banques centrales monte, le prix des obligations baissent, et inversement. Après vont s’ajouter à cela le risque de prêter à l’entreprise. Si le risque est élevé, on va demander un coupon plus important, et inversement.

Comment acheter des obligations?

Il existe 3 manières d’acheter des obligations :

  • L’investissement en direct : On achète en direct des obligations d’entreprise, comme vu au-dessus, ou des obligations d’état (adossée à un état).
  • L’investissement via un fond en euro : ce type de fond est géré par une compagnie d’assurance et est composé essentiellement d’obligations. Le fonds en euro protège le détenteur d’obligation contre les fluctuations des titres qui composent le portefeuille
  • L’investissement via un fond d’investissement : Les fonds obligataires classiques (SICAV et Fonds Communs de Placement ou FCP) sont des mélanges de titres gérés par les sociétés de gestion des banques, des assureurs et des gestionnaires indépendants. Ceux-ci sont ouverts à tout moment à l’entrée et à la sortie et destinés aux investisseurs particuliers, entreprises et institutionnels.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cette définition d’une obligation vous aura un peu éclairé…N’hésitez pas à mettre vos commentaires ci-dessous et à partager l’article si celui-ci vous a plus ! Ou à me dire si j’ai dit une grosse bêtise, nul n’est parfait et j’apprends tous les jours ! Et puis, cela me motivera à continuer à écrire sur le sujet !

Prochainement, je vous présenterai une plateforme que je viens de commencer à utiliser pour acheter mes premières actions !

Donc, à très bientôt pour un nouvel article !

Nico – lesindeps.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *