Le financement participatif ou « crowdfunding » c’est quoi ?

Bonjour à tous !

Comme promis il y a quelques jours, je vais vous parler (enfin vous écrire plutôt) sur le financement participatif, afin de vous en présenter les avantages et les inconvénients.

Déjà, l’avis que je vais vous en donner est mon avis personnel et n’engage que moi ! 🙂 j’ai potassé pour vous (et pour moi) le sujet et voilà ce que j’en ai retiré

Commençons pas une définition WIKIPEDIA :

« Le financement participatifcrowdfunding en anglais ou encore sociofinancement au Canada, est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet. « 

En gros, imaginons que vous soyez une startup ou une petite société qui démarre. Vous avez une idée, mais besoin d’argent pour la développer. Il y a quelques années, les seules solutions étaient d’aller voir une banque ou des « business angels », des personnes ou sociétés disposant de fonds importants et acceptant de financer certains projets moyennant contre-partie (parts de votre société, royalties sur votre/vos brevets, etc). mais vos choix pouvaient être assez limités au final…

A partir de 2006, des plateformes de financement participatif ont commencé à voir le jour. Le principe est toujours de lever des fonds pour un projet, mais le rendant visible sur Internet et en faisant appel à différentes formes de financement :

Le don : c’est bien pour l’ego, mais cela ne nous apportera pas grand chose en terme de retour sur investissement. Pourquoi pas, mais plutôt quand nous serons indépendants financièrement ?

Le don avec contrepartie : c’est un drôle de terme à mon sens ! Cela s’appelle aussi « La récompense », déjà plus logique comme terme. En gros, vous donnez ce que vous voulez/pouvez et en fonction du montant, vous recevrez quelque chose en échange: cadeaux, pub, service, etc.

Le prêt ou crowdlending : Nous y voilà, je pense que c’est cette partie qui va le plus nous intéresser. Le principe est de prêter de l’argent sans, ou avec intérêt (mieux!) à différents emprunteurs qui présentent leurs projets sur une plateforme en ligne. Par exemple, je veux créer une pizzeria, mais j’ai besoin d’argent : je vais emprunter 100000€ (c’est un exemple) sur une plateforme de financement et m’engager à rembourser les prêteurs à hauteur de 5% annuel en 24 mois par exemple. En l’occurence, imaginons que j’ai prêté 1000 € ; je vais donc récupérer 1100 au bout de 24 mois, en théorie, ce qui est pas mal non ?



Bon, en pratique, c’est faux, car il faudra compter les taxes, mais j’y reviendrai plus tard. Autre point à retenir, le risque ! reprenons l’exemple de ma pizzeria. 100 personnes me pretent 1000€ (c’est un exemple). Je dois leur rendre 110000 € au bout les 24 mois. Mais imaginons qu’au bout de 18 mois, je sois obligé de fermer ma pizzéria… les prêteurs perdront TOUT.

Alors, comment gérer ce risque ? pas de panique, les plateformes de crowdfunding affecte des notes sur les projets en fonction de nombreux critères, souvent de A+ (meilleure note) ) E- (pire note). Vous remarquerez souvent que les projets en A+ rapportent sensiblement moins que les projets moins bien notés.

L’investissement en capital (ou equity) : Cette forme de financement peut également être intéressante. En gros, vous investissez dans une société et vous obtenez des actions. Les actions sont en fait des parts de cette société. Cela vous permet de gagner des dividendes (si l’entreprise fait des bénéfices) ou éventuellement, de faire une plus-value sur la revente de vos actions, si celles-ci deviennent plus chères sur le marché. Cela ressemble beaucoup à la bourse. Je pense que je ferai un article complet la-dessus. En tout cas, cela permet aussi de defiscaliser une partie de votre investissement et donc payer moins d’impôts. Comme tout investissement, il y a un risque : imaginons que vous prêtiez à une startup. Celle-ci ne dégage pas de profits pendant probablement plusieurs années. Vous ne commencerez à obtenir des revenus si et seulement si elle devient rentable. Idem pour vos actions ; il se peut qu’elles ne prennent jamais de valeur, pire, que leur valeur baisse !

Comme pour le prêt, les plateformes de crownfunding mettront dès le départ des notes à ces projets. Mais à mon sens, c’est un sacré coup de poker…tout dépend si vous êtes joueur…;-)

La production communautaire : c’est un peu la même chose que l’investissement en capital, sauf que là, vous participez à un projet de création, comme par exemple la production d’une nouveau groupe de musique, la production d’un film, etc. Idem, à moins de tomber sur LA perle et d’avoir investit un certain montant, ça n’a l’air très rentable. Il semble par ailleurs avec le temps que même les plateformes de Crowdfunding commen MyMajorCompany arrête ce type de financement, faute de rentabilité

Le microcrédit ou microcrédit solidaire : là, il s’agit de prêts de petits montants, accordés aux personnes qui sont habituellement exclues du système bancaire, parce qu’elles représentent un risque trop important, sans garantie en cas de non remboursement. Ce n’est pas un don, car la personne s’engage à vous rembourser, mais globalement, je n’ai pas trouvé sur Internet de site de micro crédit permettant d’investir avec intérêt. Pourquoi pas, mais encore une fois, devenons d’abord financièrement indépendant…

 

Mes trouvailles :

Voici les plateformes qui m’ont semblé les plus intéressantes, proposant des rentabilités entre 5 et 10,5 %

LENDIX : tout type de projet, vous pouvez prêter à partir de 20€ – prêts à intérêts

FUNDIMMO : orienté projets immobiliers : Attention, ticket d’entrée : 1000 € – prêts à intérêts

WISEED : Plutôt orienté Startup, nouvelles technologies et immobilier. Ticket d’entrée, généralement 100€ – prêts à intérêts + actions

 

Voici une source dans laquelle il y en a plein d’autres :

Les plateformes de prêts rémunérés ou non

Voila, j’ai adoré faire cet article, car j’ai appris plein de choses sur l’investissement participatif! 🙂

N’hésitez pas à laisser un commentaire et me dire ce que vous en avez pensé !

A bientôt pour un nouvel article !

Nico

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *